ProNails Tunisia

Retourner à la page d'accueil
catalysation

Comment éviter les problèmes de catalysation ?

Sur 21 02 2018 dans

 

Comment les gels de manucurie catalysent-ils? Comment éviter les pics de chaleur ? Lisez tout sur la catalysation ici!

 

Comment les gels de manucurie catalysent-ils ?

Les gels LED/UV sont composés de molécules monomères et oligomères qui s'associent pour former une chaîne appelée polymère. Ces chaînes polymères se combinent ensuite par réticulation en un réseau serré qui constituera le gel catalysé. On obtient cette réaction en chaîne grâce à un photo-initiateur.

 

Qu'est-ce qu'un photo-initiateur ?

Un photo-initiateur est une molécule qui déclenche la catalysation du gel LED/UV lorsque ce dernier est exposé à une lumière UV d'une longueur d'onde et d'une intensité adéquates. Il existe plusieurs types de photo-initiateurs, qui réagissent à diverses longueurs d'ondes UV ou LED. Les gels LED/UV de ProNails contiennent un mélange de photo-initiateurs qui catalysent aussi bien sous une longueur d'onde LED que sous UV.

 

pourquoi les gels de manicurie génèrent-ils de la chaleur ?

Lors de la polymérisation, les molécules ouvrent leurs doubles liaisons pour s'assembler, libérant alors de l'énergie sous forme de chaleur. Plus les doubles liaisons sont nombreuses, plus la réaction sera rapide et plus elle générera de la chaleur.

Pourquoi les gels libèrent-ils davantage de chaleur au début de la catalysation ?

La chaleur se remarque davantage au début de la catalysation, car les doubles liaisons sont plus nombreuses à réagir et réticulent en masse. La réaction ralentit au fil du temps : de moins en moins de doubles liaisons sont disponibles et elles s'assemblent plus difficilement, car elles sont entravées par les chaînes polymères déjà formées. C'est la raison pour laquelle davantage de chaleur est produite au début de la catalysation, lorsque la vitesse de réaction est la plus élevée.

 

quel est l'effet du temps de catalysation sur la chaleur émise ?

Les gels LED catalysent en général deux à quatre fois plus vite que les gels UV. Plus la durée de catalysation est courte, plus la réaction sera rapide et plus l'émission de chaleur sera concentrée. C'est la raison pour laquelle les gels LED ont tendance à chauffer davantage que les gels UV au début de la catalysation. Chez ProNails, nous jugulons cet effet en choisissant soigneusement le type et la quantité de molécules et de photo-initiateurs qui entrent dans nos formules.

 

Gels monophases et pic de chaleur

Tous les gels 3 en 1 ont un pic de chaleur supérieur aux gels classiques en trois phases. Cela s'explique par le fait que le gel monophase doit non seulement catalyser pour devenir une base et un gel de construction solide, mais il doit aussi produire une finition brillante et  solide sur la couche supérieure. Plus le gel est dur et brillant, plus il a besoin de réticuler pour parvenir au résultat attendu. Et plus il y a de réticulation, plus il y a d'énergie libérée.

 

Comment la temperature ambiante influence-t-elle les pics de chaleur ? 

La température de votre salon et celle du produit luimême jouent un rôle important dans la perception de chaleur. Pour une hausse de 10 °C, la vitesse de réaction est doublée, parce que les particules se déplacent plus facilement et plus rapidement. Elles réticulent donc plus vite, libérant d'autant plus d'énergie.

6 mesures pour éviter des pics de chaleur ?


En tant que prothésiste ongulaire, vous pouvez prendre 6 mesures dans votre salon pour éviter les pics de chaleur trop importants.

  1. Servez-vous de la lampe de catalysation adéquate proposée par votre fournisseur de gel. Les marques de manucurie conçoivent leurs lampes de catalysation et leurs gels de façon à obtenir une catalysation optimale.

  2. Ne limez pas trop la plaque de l'ongle. C'est souvent la cause principale des pics de chaleur. Les ongles sont alors trop fins et le lit d'ongle abîmé est plus sensible.

  3. Maîtrisez la température ambiante de votre salon et celle de vos produits. Pour une hausse de 10 °C, la vitesse de réaction (et donc la production de chaleur) est doublée.

  4. N'appliquez pas plus de produit que nécessaire et travaillez sur des couches aussi fines que possible. Plus vous utilisez de produit, plus vous produirez de la chaleur. Les nouveaux gels LED/UV de ProNails sont plus auto-égalisants. Vous avez donc moins besoin de limer et vous pouvez utiliser moins de produit.

  5. Si certaines de vos clientes ont un lit d’ongle abîmé ou très sensible, vous pouvez réduire la sensation de chaleur en appliquant des couches très fines et en les catalysant une par une. 

  6. Catalysez avec la NOUVELLE SMART LIGHT de ProNails (a venir). Sa fonction SOFT START réduit les éventuels pics de chaleur.



Retourner à la page d'accueil